26/04/1986. 01H23

Le 4 ème réacteur de la centrale nucléaire militaire  « Lénine  » à Tchernobyl explose dégageant des retombées radioactives égales à 90 bombes d’Hiroshima. le culte du secret étant la religion de l’Union soviétique, Gorbatchev n’est informé que d’un feu dans le réacteur  4 et non pas d’une explosion. les premiers pompiers arrivent sans aucune protection. Au matin, et le lendemain suivant, dans la ville modèle de Pripyat construite en 1970 pour accueillir les travailleurs de la centrale, les gens vaquent normalement à leurs occupations, pendant que les experts se creusent la tête pour trouver une solution au problème qu’il n’avaient pas envisagée avant.

Le nuage atomique atteint la Suède qui donne l’alarme mondiale et interroge l’URSS contrainte de dire la vérité.  Le 27 avril dans l’après-après midi les gens de Pripyat sont  évacués,  mais on leur dit que ce n’est que temporaire; les festivités du 1er mai à Kiev ( distante de 96 km ) ne doivent pas être perturbées et elles se déroulent comme prévu dans la joie et l’allégresse. L’évacuation se poursuit jusqu’au 5 mai pour les habitants des villages dans un rayon de 30 km autour de la centrale.

les victimes n’ont jamais été comptabilisées.

Tchernobyl

L1070990

L1000827

Pripyat

L1000767

L1000743

Pripyat, ville modèle devenue une ville fantôme,

L1000752

son radar anti missiles nucléaires lancés par delà le rideau de fer,

L1080078

sa piscine,

L1080074

son grand hôtel de Polésie,

 

 

 

sa grand place,

 

 

 

 

 

 

L1000794

son supermarché, l’un des premiers supermarchés à offrir des caddies à sa clientèle,

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

son champ de foire, sa grande roue, son manège et ses autos tamponneuses.

 

 

 

Depuis 32 ans la nature a tout englouti tel Angkor en moche. « Tchernoziom » signifie terre noire, terre fertile, et c’est vrai.

L1080071

Il y a de belles pommes rouges offertes par la méchante fée

L1080021

et de gentils compagnons qui mangent les  belles pommes rouges.

L1000765.JPG

Vous, vous irez à la cafétaria en passant auparavant  par le détecteur de radiations manger un repas préparé à Kiev.

L1000769

Voici le 4 ème réacteur dont le dôme de confinement a été posé en novembre 2016 ; sa construction a été dotée par les USA, la Chine et la France. Les travaux ont été réalisés par la société Novarka formée  par  Bouygues et Vinci qui ont emporté l’appel d’offre. Il est censé protéger pendant 100 ans des radiations  du magma  resté à l’intérieur du réacteur. Depuis l’installation du sarcophage, les touristes, tels Bébert et Ginette, affluent sur le site pour se faire bêtement photographier devant, bras et jambes couverts, chaussettes et chaussures fermées. Mais il ne s’agit pas de prendre racine.

L1000771

Revenus à leur hôtel Dniepr, place de l’Europe, ils renouent avec la guerre traditionnelle. Il s’agit d’un exercice en prévision de la fête de l’indépendance  de l’Ukraine du 24 août.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PS  pour les cueilleurs de champignons des Alpes:

32 ans après ils sont toujours radioactifs et ne pourraient pas être commercialisés dans l’UE.

G.

8 réflexions sur “26/04/1986. 01H23

  1. Le son de ce détecteur est lancinant, bien sûr. Mais il est surtout terrifiant. Terrifiant !

    En voyant les images du défilé militaire, je me dis que l’on se fout bien de notre gueule avec les vignettes Crit’air !

    Tous comptes faits, je me demande si la dernière vidéo n’est pas encore plus terrifiante que le son du détecteur…

    J'aime

  2. Mais tépapotible, dans une vie antérieure vous deviez être communistes !!!!!!!!!!!!

    y’a pas des coins plus sympas chez les Ukraino-Russkofs ???????

    On vous aime quand même !

    Bises

    ps: Bébert, les ukrainiennes sont très belles (qu’on m’a dit !); tu peux nous faire quelques photos sympas? 😀😀😀

    J'aime

  3. ben oui, les catastrophes se suivent et se ressemblent…Et l’humanité n’en tire ( presque) jamais les conclusions indispensables…
    Mais la nature reprendra, un jour, le dessus, c’est certain. trés certainement à nos dépens, malheureuseement je le crains !
    le riri

    J'aime

    1. Notre ami Luc Lefèbvre, alias Ptiluc, avait fait la même visite en 2014 et en avait tiré un excellent article dans son blog « Tongue Rider » (attention ce sont les commentaires qui s’affichent en premier, pour l’article lui-même il faut « dérouler », ou plutôt, « enrouler » le « post ») : http://lesblogs.motomag.com/tongue-rider7/2014/09/08/petit-voyage-en-absurdie-radioactive/#comments

      Attention, ce blog peut, chez certains sujets, dont je suis, créer une grave addiction…

      B.

      J'aime

  4. Bigre !!
    Vous êtes vaillants et nous en profitons ! Ça fait un peu dresser les poils sur les bras…
    Merci pour ce (ces) reportage(s) toujours aussi bien ficelés.
    super bonne continuation et portez vous bien

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s