CAPRICORNE COAST

La Bruce Highway qui relie Brisbane à  Cairns c’est  comme la Route 66

L1040535

L1040501

L1040458

L1040452

L1100561

mais sans la moto.

L1040477

empruntée par de drôles d’ usagers.

L1050299

L1100554

L1050004

L1040511

L1050259

L1040495

 L1040576

C’est  remplis de remord d’avoir gouté au filet de kangourou à la sauce au vin,

( ça a le goût du foie de veau)

L1100660

que,  pour faire repentance,

Bébert et Ginette visitèrent le sanctuaire des kangourous à Townsville.

L1040869

L1100688

 Petits êtres  doux et confiants, prenez garde!!

La Bruce Highway , cimetière des marsupiaux, mène au  sanctuaire des baleines.

Le capricorne, c’est le tropique franchi à Rockhampton.

6 réflexions sur “CAPRICORNE COAST

    1. Non, mais depuis les Etats-Unis j’ai envoyé une carte postale à ton ami Henry qui, à Chinon, connaissant mes difficultés pour faire immatriculer Pacific Blue et pouvoir ainsi traverser le Canada pour me rendre en Alaska, m’avait gentiment proposé de me mettre en rapport avec des amis à lui habitant aux U.S.A. afin de me domicilier chez eux.
      GeLeon ayant trouvé LA solution (merci à lui et aux deux Isabelle !) j’ai décliné la proposition mais je ne lui en ai pas moins gardé une vive reconnaissance.
      Tu as des amis « bien »(je ne parle pas de moi, évidemment).

      Bien à toi,

      B.

      J'aime

  1. L’année d’après notre tour de l’Altiplano, la même compagnie organisait la traversée ouest-est de l’Australie ; 4.000 kilomètres de route droite dans le désert et une seule curiosité (en dehors des motels et des road trains) : l’Ayers Rock ou Uluru. Yann Leray, taxi sur Méribel qui vit en Australie le reste de l’année m’en a dissuadé. Mais j’irai bientôt faire un tour là bas c’est sûr.

    J'aime

    1. Il est vrai que dans notre Toyota Corolla de location, sur la superbe « highway » qui suit la côte est de Brisbane à Port Douglas, nous avions un pincement au cœur chaque fois que nous croisions des « bikers » en Harley ou que nous nous faisions doubler par eux. Geneviève me précise d’ailleurs que la côte ouest est encore plus naturelle, et donc encore plus belle pour un motard (comment sait-elle cela ?).

      Pour l’ « outback » c’est une autre paire de manches :
      1°) d’abord il faut y aller en hiver (pour les australiens, donc durant notre été);
      2°) ensuite il ne faut pas y aller en Harley, sauf à se condamner à rester sur les routes goudronnées (comme nous, pauvres vieilles cloches, avec notre « motor home » à deux roues motrices); une moto comme la tienne (BMW 1.200 GS) me semble l’idéal : rapide sur l’asphalte et capable de rouler « off road »;
      3°) enfin il ne faut pas y aller seul, du moins dans l’« outback »: une cheville foulée et tu risques d’attendre longtemps la première voiture; un point positif : elle s’arrêtera.

      B.

      PS : Quand tu te décideras à partir, fais moi signe !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s