APRES MOZART…(A Birgitte)

« Après Mozart y’a plus personne » avait répondu Paul Bocuse, que la modestie n’étouffe pas, au journaliste qui l’interrogeait sur son possible successeur.

Plus personne ? Voire, il existe à Aars (prononcez « Ôrs« ), au Danemark, un virtuose du piano

L1170971

dont Bébert et Ginette allaient déguster les symphonies…

L1170808

L1170818

…à moins qu’il ne s’agisse de celles de son assistante, Birgitte

L1170834           (Merci Birgitte, pour ton incroyable gentillesse et ta bienveillante patience !)

………………………

Mais commençons par le commencement.

Vous vous souvenez du cousin Jacques Piloz que Ginette et Bébert, durant l’été 2014, regrettaient de ne pas être en mesure de rencontrer et sur lequel ils étaient inopinément tombés à Celle, en Allemagne; Hergé a raconté cette histoire, en l’adaptant quelque peu, ici :

http://www.royalenfieldlesite.fr/spip/spip.php?article554

Cette fois-ci ils sont allés spécialement au Danemark pour lui rendre visite et ont eu le bonheur d’ y retrouver sa fille, la jolie Charlotte, qu’ils avaient connue tout enfant, le mari de celle-ci, Rasmus, et leurs trois beaux garçons :L1170835

Oui, il n’y en a que deux sur cette photo, c’est que le troisième, August, qui dormait à ce moment là, a été volontairement laissé dans sa poussette, dehors, sur la voie publique, ou presque, à la garde du seul drapeau danois !

L1170845

Mais rassurez-vous : une fois réveillé…

L1170859

…il a rejoint ses parents dans le restaurant gastronomique où son grand-père avait convié toute la famille.

L1170839

………………………………………….

Outre sa propre cuisine, le cousin Jacques, à ce point célèbre au Danemark que Birgitte et lui  y ont leurs  propres statues au Musée d’art moderne d’Aalborg

L1170910

(musée fort intéressant par ailleurs…),

L1170903

a fait goûter à ses hôtes la cuisine danoise traditionnelle en leur faisant découvrir à chaque fois de charmants endroits:

-un pavillon de chasse dans la forêt

L1170899

-un ancien relais de poste dans un petit port au fond d’un fjord

L1170957

L1170959

-le restaurant du ferry-boat où eurent lieu les retrouvailles familiales…

L1170880

 

avec, à chaque fois, des mets délicieux

L1170964               (ici, trois variétés de hareng à déguster sur ce fabuleux pain danois…)

L1170852(là, une ronde de spécialités nordiques à savourer dans le sens inverses ce celui des aiguilles d’une montre…)

Une chose, cependant, devait intriguer Ginette et Bébert. Lorsqu’ils prirent congé de Birgitte et Jacques pour se rendre à Copenhague,

L1180022

L1180033

L1180031.JPG

Jacques leur dit d’un air mystérieux :  » A Copenhague, si vous voulez manger du poisson, soyez prudents : parfois il a un drôle de goût… » .

 

Copenhague, le 10 mars 2016.

B.

 

…………………………………………………….

L1180010

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s