As time goes by – 2 (A Cri-Cri, Mimi & Dédé)

janvier 1950 place de verdun 6eme étage

Un jour de janvier 1950 la famille Perceval pose sur le balcon de la salle de séjour de l’appartement  qu’elle occupe au 1 place de Verdun à Casablanca. Un 6 ème  dans un immeuble bourgeois, sans ascenseur cependant. Joseph et Marie-Louise ont deux filles Cri-Cri et Mimi et un fils, Dédé, en gestation depuis 6 mois.

Près  de 70 ans plus tard Bébert et Ginette  (la 4 ème à venir) débarquent avec l’Orange Bleue à la recherche de la place de Verdun qui a changé de nom. Depuis l’indépendance en 1957 beaucoup de rues ont été débaptisées et la recherche s’avère ardue. A la jonction du boulevard de Bourgogne et du boulevard de Paris qui ont gardé leur nom, il y a une pharmacie et une école  Verdun. La place se nomme dorénavant place Oued el Makhazine.

Ils prennent un des « petits taxis rouges » de Casa car la circulation est chaotique. Au taximan à qui ils  indiquent  la place Oued el Makhazine celui ci répond:

« Place de Verdun ».

L1090401

 

L1090402

Au premier coup d’oeil ils reconnaissent l’immeuble  grâce aux balcons arrondis et à la rambarde en fer. la photo a été prise au  6ème  et avant- dernier étage à droite.

L1020399

L1020404

Il subsiste des traces  de la publicité peinte sur le mur en arrière-plan de la photo.

L1090409

L’immeuble est bien  décati

L1020401

toujours sans ascenseur

L1020402

mais qui avait bonne façon dans les années 50 avec ses escaliers de marbre.

L1020380

Dans le quartier français certains immeubles Art déco ou de style espagnol  ont encore de beaux restes

L1020376

L1020375

L1020415.JPG

et d’autres un peu moins…

et d’autres ont certainement disparu sous le parking couvert Mohammed V…

IMG_20190224_0005

casa juillet 54 caserne malakoff

(Photos prises par Cousine Jeannine en juillet 1954 où un quartier de la caserne Malakoff a été dénommé Commandant Perceval en l’honneur du chef d’état major du 6eme RTM pendant 2 ans de 1949 à 1950 tombé au Tonkin en 1952.)

… du moins c’est ce que pense ce vieux casablancais de 84 ans qui salut  Bébert et Ginette et leur souhaite bonne route.

L1020417

 

G.

3 réflexions sur “As time goes by – 2 (A Cri-Cri, Mimi & Dédé)

  1. Merci pour ce retour en arrière dont je garde quelques souvenirs lointains et les picnics sur la plage avec Jacques.
    Continuez bien votre route….
    Cricri

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s