Lettre à Ginette

Ma chère Ginette,

Je pense rester en Suède plus longtemps que prévu mais, comme la vie y est chère et que je ne veux pas obérer plus encore les finances du ménage, en y travaillant.

Ça tombe bien, en Suède les avocats gagnent très bien leur vie et, à Örnsköldsvik, sur le golfe de Botnie, ils recherchent un avocat spécialisé en droit français des affaires.

Je pourrais, bien sûr, me faire embaucher par Söderberg & Partners

(En voilà un qui n’aura pas d’ennuis avec le Conseil de l’Ordre pour la taille de sa plaque professionnelle.)

dont le cabinet, ancien et reconnu, donne sur la place principale de la ville

mais, je ne sais pourquoi, je préfère accepter l’offre de collaboration qui m’a été faite par un cabinet plus jeune, Nylanders Juridik AB

dans lequel je collaborerai avec les juristes « maison »

Il faut parfois savoir suivre ses intuitions.

Ton mari fidèle,

Bébert

PS : Et puis, quand la Mer Baltique aura dégelé, je pourrais toujours m’initier à la voile…

9 réflexions sur “Lettre à Ginette

  1. Salut Bébert ! si tu as besoin d’un assistant dans ce nouveau cabinet « Nylanders », ou  même un petit poste , je viens !! La bise //Gé.

    J’aime

  2. Mon cher Bébert,
    N’oublie pas que tu es avocat » honoraire » c’est à dire que tu ne peux plus facturer d’honoraires !
    Je doute que la belle équipe « caste » l’impétrant.

    signé Ginette

    J’aime

  3. Que de souvenirs du pays du fils d’Eric 😉
    Je parle de ces bateaux soit posés sur la glace soit sur leurs bers, bien sûr.
    La la la…

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s