Raymond Devos

Vous connaissez tous le sketch :

J’arrive à l’hôtel et je demande au portier : « je voudrais voir la mer. »

Il me dit : »c’est pas possible elle est démontée. »

Je lui réponds : »vous la remontez quand ? »

 

A Aralsk (Kazakhstan), ou encore Aral (les Kazakhs ont tendance à supprimer toutes les terminaisons en « sk » qui leur rappellent la domination russe), Raymond Devos ne ferait rire personne: la mer a vraiment été démontée

L1000655

L1000652

En 1960 le petit port d’Aral, sur la mer éponyme, était encore en activité mais les soviétiques ayant décidé de cultiver le coton, grand consommateur d’eau, ils ont, pour ce faire, prélevé dans le Syr-Daria et l’Amou-Daria, fleuves qui alimentaient ce grand lac d’eau salée, de telles quantités que très rapidement il s’est asséché (pour ceux que la chose intéresse    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mer_d%27Aral   ).

Aujourd’hui ce n’est plus qu’une petite ville sale au milieu des sables

L1000645

……………………………………………………..

L’on vient à Aral comme l’on visite Oradour-sur-Glane : pour constater les traces d’avant la catastrophe et, ce faisant, l’ampleur de celle-ci

L1000641

L1000646

L1000647

L1000654

A vrai dire Raymond Devos ne m’a jamais fait rire mais maintenant il me donnerait plutôt envie de pleurer.

B.

 

6 réflexions sur “Raymond Devos

  1. En effet, quelle tristesse de voir de tels paysages !
    Mais je vois que tu gardes le moral et que l’orange bleue, malgré son amputation
    t’a mené jusqu’à « la mer d’Aral » (pour ce qui en reste ) et te conduira encore plus loin ……
    bonne chance pour la suite, tu vas de découvert en découverte !
    Bises
    Marie

    J'aime

    1. Qui dans quelques jours partagera ton aventure sur la route de la soie, en espérant que l’orange bleue ne la laissera pas en route !!! Fais attention Bébert, Ginette est encore fragile et boitille toujours…..

      J'aime

  2. tes photos me remémorent notre périple en Asie centrale, de grands espaces vides et secs, mais nous voyagions en car confortable, alors que toi tu vis l’aventure au jour le jour….Boté

    J'aime

  3. « Le flux et le reflux me font marée. » Disait justement Devos.
    Et bien les habitants d’Aral se ne marent plus
    CQFD

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s